Communiqué - Budget provincial 2019-2020

Mesures soutenant les aînés et les enfants ayant des difficultés d’adaptation
Budget provincial 2019-2020


Montréal, le 22 mars 2019 – L’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec (OPPQ) se prononce sur certaines orientations du gouvernement du Québec au regard des aînés et des enfants, dévoilées hier dans son budget 2019-2020.

Pour un milieu de vie adapté aux besoins
L’Ordre reconnaît l’importance de veiller à ce que les aînés puissent continuer à jouir d’une bonne qualité de vie, dans un milieu sécuritaire et adapté à leurs besoins. En ce sens, l’Ordre salue la planification de l’ajout de ressources pour créer progressivement des maisons des aînés afin d’offrir des milieux de vie de qualité, en plus des investissements pour augmenter les services de soutien à domicile et les effectifs en CHSLD. L’Ordre souligne au passage l’importance d’augmenter le recours aux approches psychosociales, combinées ou non au traitement pharmacologique, pour la gestion des comportements difficiles de certains aînés, contribuant ainsi à leur bien-être et à la qualité du milieu de vie. L’Ordre salue également les mesures annoncées qui touchent les proches aidants qui doivent relever plusieurs défis pour s’adapter à ce rôle important socialement.

« Compte tenu de leur expertise, les psychoéducateurs interviennent auprès des personnes âgées qui vivent des difficultés d’adaptation et de leurs proches. Ces difficultés d’adaptation peuvent être reliées notamment aux troubles neurocognitifs, au stress, à l’isolement, à l’anxiété ou aux troubles de santé mentale. Le psychoéducateur peut également contribuer à la création de milieux de vie adaptés aux besoins des aînés. Le milieu de vie est déterminant pour soutenir la personne âgée et atténuer ses difficultés d’adaptation, et les mesures annoncées hier contribueront à leur bien-être », a déclaré Denis Leclerc, ps.éd., président de l’Ordre.
Pour mieux comprendre la pratique des psychoéducateurs auprès des personnes âgées, on peut télécharger le dépliant précisant les modalités de pratique auprès des personnes âgées, ainsi que visionner une vidéo décrivant l’approche psychoéducative pour accompagner la personne âgée vers son nouveau milieu de vie, et une vidéo qui décrit l’intervention du psychoéducateur au regard du stress, notamment auprès des personnes âgées.

Le développement des enfants à leur plein potentiel
Le budget 2019-2020 prévoit des mesures pour le déploiement progressif d’une plateforme informatique d’évaluation du profil développemental des enfants, telle qu’annoncée en janvier dernier dans le cadre du projet «Agir tôt». Bien que l’Ordre salue cette initiative, il surveillera l’accès aux services qui suivra cette évaluation, puisqu’il est impératif que les enfants qui auront été évalués et qui auront besoin de services puissent en bénéficier facilement et rapidement.

Quant aux mesures prévues dans le réseau scolaire, l’Ordre salue l’ajout de professionnels pour intervenir hâtivement auprès des enfants en situation de vulnérabilité. L’Ordre est toutefois préoccupé par l’annonce de la création de classes spéciales, qui peuvent être une approche appropriée pour certains enfants, mais qui peut, au contraire, contribuer au décrochage scolaire des enfants vivant des troubles de comportement, selon l’état actuel des connaissances.

« L’Ordre veille à la qualité des services offerts par les psychoéducateurs et à ce que les personnes vulnérables qui ont besoin de ces services puissent les recevoir au moment opportun. Dans cette perspective, l’Ordre veillera à contribuer aux réflexions pour la mise en œuvre des mesures annoncées hier, dans une perspective de protection du public », a précisé Denis Leclerc, ps.éd., président de l’Ordre.

À propos de l’Ordre
En vue de protéger le public, l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec s’assure d’un haut niveau de qualité des services de psychoéducation offerts par ses membres. À cette fin, il vérifie la compétence des personnes qui veulent adhérer à l’Ordre, surveille l’exercice de la profession et voit à soutenir ses membres dans le maintien et le rehaussement de leurs compétences professionnelles. L’Ordre favorise le développement et l’accès à des services compétents pour les personnes aux prises avec des difficultés d’adaptation. Il prend en compte les réalités des personnes vulnérables et s’engage à leur donner une voix, notamment en se prononçant sur les enjeux de société les concernant.

bottom footer