Question de déontologie

En pratique privée, peut-on verser ou réclamer une ristourne en échange d'une référence de client ?

L’Ordre reçoit depuis quelque temps des appels au sujet de certaines pratiques de «référencement» qui ont cours entre professionnels ou entre la direction d’une clinique privée et un psychoéducateur offrant des services à titre de travailleur autonome. L’article 38 du Code de déontologie est pourtant clair : À l’exception de la rémunération à laquelle il a droit, le psychoéducateur s’abstient de recevoir, de verser ou de s’engager à verser tout avantage, ristourne ou commission relié à l’exercice de sa profession à l’exception de remerciements d’usage et de cadeaux de valeur modeste. Vous pouvez lire le texte complet en vous rendant dans la section «Membre», en cliquant sur  «Soutien professionnel» puis sur «Déontologie et tenue de dossiers». 

 

 
bottom footer