Surdose aux opioïdes : administration de naloxone par un psychoéducateur

Devant l’accroissement observé au Canada et au Québec, de décès consécutifs à une surdose aux opioïdes, notamment le fentanyl, des mesures de santé publique se mettent en place pour encadrer cette problématique sociale, dont l’accès et l’administration rapide de naloxone qui permet de renverser temporairement les effets de certains opioïdes, dont le fentanyl.

En vertu du Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées dans le cadre des services et soins préhospitaliers d’urgence, toute personne peut maintenant administrer la naloxone, par voie intranasale ou intramusculaire, à une personne présentant une dépression respiratoire et une altération importante du niveau de conscience secondaire à l’administration d’opioïdes.

Nous vous invitons à lire l’Avis de l’Ordre à ce sujet.

bottom footer