Avis de radiation

Cette liste présente les avis de radiation prononcés au cours des trois (3) derniers mois. Pour connaître les détails liés à la radiation d’un psychoéducateur, veuillez cliquer sur son nom. Pour obtenir des renseignements additionnels, vous pouvez téléphoner à l’Ordre pendant les heures d'ouverture au : 514 333-6601, poste 239.

PLAINTE DISCIPLINAIRE NO. 46-20-001
AVIS DE RADIATION TEMPORAIRE

Prenez avis que le 7 août 2020, le Conseil de discipline de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec a imposé à Madame Nathalie Vachon, psychoéducatrice, une période de radiation temporaire de trois (3) mois pour le premier chef reproché à la plainte et une réprimande pour le deuxième chef de la plainte.

Le Conseil de discipline a également condamné l’intimée au remboursement des déboursés de la cause prévue à l’article 151 du Code des professions.

Madame Nathalie Vachon a été reconnue coupable d’avoir commis des infractions au Code de déontologie des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec, tel qu'il appert de la plainte portant le numéro 46-20-001, déposée au greffe de discipline, le 9 avril 2020.

La plainte disciplinaire ayant été portée contre l’intimée est ainsi libellée:

Chef 1 :
Au CISSS de l'Outaouais, le ou vers le 21 mars 2019, en n’évaluant pas, de façon satisfaisante, le risque suicidaire de la cliente A, l'intimée n'a pas agi dans le respect des règles de l'art et des normes de pratique généralement reconnues en matière de psychoéducation. En agissant ainsi, l'intimée a contrevenu aux dispositions de l’article 42 du Code de déontologie des psychoéducateurs et psychoéducatrices.

Chef 2 :
Au CISSS de l'Outaouais, le ou vers le 5 avril 2019, l'intimée a rédigé une note au dossier de la cliente A comportant des inexactitudes en ce qui a trait aux questions posées à la cliente, aux réponses fournies par celle-ci ou aux observations faites par l'intimée lors de l'entrevue téléphonique avec elle. En agissant ainsi, l'intimée a contrevenu aux dispositions de l'article 40 du Code de déontologie des psychoéducateurs et psychoéducatrices.

Mme Nathalie Vachon est donc radiée temporairement du Tableau de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec, à compter du 1er octobre 2020, et ce, pour une période de 3 mois.

Montréal, ce 16e jour de novembre 2020.

Maria Gagliardi, avocate
Secrétaire du Conseil de discipline de l’OPPQ

bottom footer