Avis de radiation

Cette liste présente les avis de radiation prononcés au cours des trois (3) derniers mois. Pour connaître les détails liés à la radiation d’un psychoéducateur, veuillez cliquer sur son nom. Pour obtenir des renseignements additionnels, vous pouvez téléphoner à l’Ordre pendant les heures d'ouverture au : 514 333-6601, poste 239.

AVIS DE RADIATION TEMPORAIRE
Prenez avis que le 11 mai 2020, le Conseil de discipline de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec a imposé à Monsieur Nicolas Lussier, psychoéducateur, une période de radiation temporaire de cinq (5) mois pour le premier chef reproché à la plainte, une réprimande pour le deuxième chef de la plainte et une période de radiation temporaire d’un (1) mois pour le dernier chef de la plainte disciplinaire.

Enfin, le Conseil de discipline a formulé une recommandation au Comité exécutif de l’Ordre d’obliger l’intimé à compléter avec succès un stage de perfectionnement et a condamné l’intimé au remboursement des déboursés de la cause prévue à l’article 151 du Code des professions

Monsieur Nicolas Lussier a été reconnu coupable d’avoir commis des infractions au Code de déontologie des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec, tel qu'il appert de la plainte portant le numéro 46-19-004, déposée au greffe de discipline, le 27 août 2019.

La plainte disciplinaire ayant été portée contre l’intimé est ainsi libellée:

Chef 1 :
Au cours de l’année scolaire 2017-2018 ainsi qu’au cours de l’année scolaire 2018-2019, l’intimé, dans le cadre de ses fonctions de superviseur à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal, n’a pas eu une conduite appropriée et adéquate envers certains étudiants en adoptant un langage vulgaire, en outrepassant les limites professionnelles relatives à sa charge et en ne s’assurant pas de maintenir en tout temps un climat de confiance et de respect, et n’a pas évité toute conduite pouvant porter atteinte au respect de la dignité de la personne, à l’intégrité mentale ou affective desdits étudiants.

Chef 2 :
Au cours des mois de septembre 2018 à février 2019, l’intimé, exerçant ses fonctions à l’École Charles-Lemoyne à Montréal, n’a pas fait preuve de disponibilité et de diligence dans sa pratique de psychoéducateur en n’assurant pas un suivi adéquat de certains élèves.

Chef 3 :
Au cours des mois de septembre 2018 à janvier 2019, l’intimé, exerçant ses fonctions à l’École Charles-Lemoyne à Montréal, n’a pas eu un comportement approprié à l’égard de collègues de travail, n’a pas évité toute conduite pouvant porter atteinte à l’intégrité mentale ou affective des personnes avec qui il entrait en relation dans l’exercice de sa profession et n’a pas exercé celle-ci dans le respect de la dignité de la personne.

M. Nicolas Lussier est donc radié temporairement du Tableau de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec, à compter du 2 juin 2020, ayant dûment renoncé partiellement à son délai d’appel.

Montréal, ce 19e jour de juin 2020.

Maria Gagliardi, avocate
Secrétaire du Conseil de discipline de l’OPPQ

bottom footer