Félicitations aux boursières de l'Ordre

Bourse Jocelyne-Pronovost

La bourse Jocelyne-Pronovost est accordée chaque année à un(e) étudiant(e) associé(e) poursuivant des études à la maîtrise. Le jury a décerné la bourse cette année à Carole Côté, une intervenante d’expérience ayant décidé, après plusieurs années de pratique auprès des jeunes et de leur famille, de retourner aux études.

Étudiante associée inscrite à la maîtrise en psychoéducation, profil recherche, de l’Université du Québec en Outaouais, Carole Côté cumule plus de trente ans de travail dans le secteur de la réadaptation notamment auprès des jeunes hébergés et dans le secteur de la recherche. Convaincue qu’une saine proximité entre l’intervenant et l’enfant est tout aussi nécessaire qu’une saine distance, son projet de recherche s’intéresse aux perceptions qu’ont les enfants placés en centre de réadaptation de leur sentiment d’être aimés. Félicitations!

 

Bourse Marcel-Renou

Remise à un psychoéducateur ou une psychoéducatrice qui étudie au doctorat en psychoéducation, la bourse Marcel-Renou a été remise cette année à Karine Gagné, psychoéducatrice. Inscrite à l’Université de Sherbrooke, sa thèse porte le titre : Mentalisation parentale verbale et non verbale : associations avec les caractéristiques psychologiques, les cognitions et les attitudes maternelles et contributions relatives à la sensibilité maternelle et la sécurité d’attachement de l’enfant.

Les travaux menés par la boursière s’inscrivent dans un champ d’études en émergence en lien avec les théories de l’attachement.  Les connaissances ainsi mises en lumière sur l’ajustement des pratiques parentales aux besoins de l’enfant pourront aider les intervenants dans l’observation des interactions mère – enfant et dans l’intervention auprès des familles. Félicitations

 

bottom footer